Quels sont les bienfaits du miel ?

Le miel est une substance qu’il vaut mieux avoir constamment dans votre placard. Ce n’est pas seulement pour son bon goût sucré, mais c’est aussi pour ses multiples vertus. En effet, c’est un aliment fortement conseillé si vous souhaitez avoir une meilleure santé. 

Découvrez dans cet article les bienfaits du miel. Mais avant, vous devez connaître les composants de cette substance miraculeuse. 

Qu’est-ce qui compose le miels ?

Quels sont les bienfaits du miel ?

La composition du miel varie en fonction de son environnement d’origine. Étant donné que ce sont les plantes qui servent de nourriture aux abeilles qui constituent une partie importante de ses composantes. C’est pourquoi il existe du miel aux lavandes, du miel aux fleurs et du miel au châtaignier ou du miel au citron… 

Mais d’une manière générale, le miel est composé de :

∙ 75 % de sucre glucose et fructose, c’est ce qui lui doit son goût très sucré

∙ 17 à 18 % d’eau

∙ 1 % de pollen

∙ 2 à 3 % de vitamines, d’acides aminés et d’oligoéléments

Notez cependant que le miel pasteurisé, qui devait être chauffé à 72 °C, ne possède plus aucune de ces vitamines et sels minéraux. Le miel pasteurisé a donc perdu de nombreux de ses bienfaits.

Sachez également que plus le miel est foncé, plus il est riche en sels minéraux. Et ainsi, il est beaucoup plus bénéfique pour votre santé. Mais quels sont ces fameux bienfaits du miel ? 

Les bienfaits du miel sur le système immunitaire

Depuis plusieurs années, la vertu thérapeutique du miel a toujours été connue et exploitée. Et c’est prouvé scientifiquement. Par ailleurs, l’apithérapie est aujourd’hui de plus en plus connue et pratiquée. C’est-à-dire que c’est une substance utilisée pour guérir diverses maladies, blessures ou même des brûlures. 

La consommation de miel permet en effet à votre système immunitaire de se rajeunir et de se fortifier. Par ailleurs, le miel favorise la régénération de cellule. Et tout cela, grâce aux antioxydants tels que les flavonoïdes qui le composent. 

Ainsi, si vous souffrez d’une inflammation, d’une simple allergie saisonnière, ou même d’une grippe n’hésitez pas à inclure une bonne quantité de miel dans votre alimentation quotidienne. 

La vertu hydratante du miel

Le miel a le pouvoir d’hydrater l’intérieur de votre bouche et de lutter contre les muqueuses buccales. Pour soulager les irritations de la gorge, d’angine et de rhume, c’est un remède naturel incontournable. Vous n’avez alors qu’à en consommer directement ou à mettre dans de votre eau de gargarisme.   

Le bébé a aussi besoin de miel lors de ses poussées dentaires. Appliquez-en sur sa gencive afin de calmer la douleur et l’irritation. 

Le miel peut aussi remplacer votre baume à lèvre. Vous pouvez l’appliquer sur vos lèvres pour l’hydrater et pour lui rendre sa souplesse. C’est encore mieux que votre baume à lèvre classique. 

Mais le pouvoir hydratant du miel est étendu jusqu’aux cheveux. Utilisez cette substance comme masque de cheveux. Vous allez voir que vos cheveux seront hydratés et brillants. Le miel en soi est déjà très efficace, mais vous pouvez également le mélanger avec de l’huile d’olive et du savon. 

Le pouvoir du miel contre les bactéries

Le miel est une substance qui agit efficacement contre les bactéries et les champignons. Il bloque leur multiplication et les empêche de se développer.

Pour ce faire, vous pouvez appliquer une petite goutte de miel sur votre blessure. Vous éviterez ainsi une grave infection. Vous pouvez également ajouter du miel dans votre masque de visage pour calmer une crise d’acné. 

Le miel est également un prébiotique. C’est-à-dire que c’est une nourriture nécessaire pour le développement des bactéries intestinales. Notez qu’il s’agit là de bactéries utiles pour avoir une bonne digestion. 

Le miel étant un sucre bon pour la santé

La consommation de sucre n’est pas très bonne pour la santé. Surtout quand il s’agit de saccharose des sucres blanc vendu généralement sur le marché. Ainsi, il est toujours conseillé de limiter la consommation de sucre. Le sucre est pourtant indispensable pour le bon fonctionnement de l’organisme. C’est une véritable source d’énergie et il vous évite à coup sûr une hypoglycémie.

Vous pouvez alors remplacer le sucre blanc par du miel. Le sucre contenu dans le miel c’est de l’hydrate de carbone tel que le fructose. Il ne représente pas de danger pour la santé sauf si vous êtes diabétique.

Si vous digérez mal l’alcool, ne vous séparez pas de miel. Vous pouvez en consommer une grande cuillère après une nuit trop arrosée. Le fructose dans le miel facilite l’oxydation d’éthanol dans votre foie. 

Pensez également à ajouter un peu de miel dans votre tasse de lait. Cela vous aide à retrouver le sommeil si vous souffrez d’insomnie ou de trouble de sommeil.

Existe-t-il des inconvénients de la consommation de miel ?

Le miel est réputé pour être riche en calories. Et c’est vrai puisque 100 grammes de miel contiennent environ 304 calories. Ainsi, le miel contient beaucoup plus de calories que du sucre blanc.

Néanmoins, le miel contient beaucoup d’autres nutriments bénéfiques pour le corps. C’est donc possible que le miel vous fasse grossir, mais ses atouts sont beaucoup plus importants. 

Notez alors que vous ne devez pas manger plus d’une cuillère à soupe de miel par jour, soit 10 à 12 grammes. Et si vous avez des problèmes de poids, vous devez en consommer moins.   

Aussi, certaines catégories de personnes ne doivent pas ingurgiter de miel. Il en est ainsi des bébés de moins de 2 ans qui risquent d’avoir du botulisme. Il s’agit d’une maladie neurologique assez rare. Les diabétiques non plus ne doivent pas manger du miel parce que le miel, bio ou pas, contient beaucoup de sucre. 

Et enfin, choisissez bien vos miels. Ne vous contentez pas d’acheter la première boîte de miel que vous verrez au supermarché. Tâchez de vérifier son origine. 

Puis, vérifier son mode de conservation. À cet égard, n’achetez pas de miel pasteurisé qui ne contient plus de nutriments. Et si vous en avez la possibilité, achetez directement vos miels chez un apiculteur.